Quand les animaux prennent l’avion

Tout ce qui a été dans mon imagination ces derniers temps est le sujet du voyage avec des chiens, et comment l’aider à devenir l’expérience pratique idéale à la fois pour l’homme et pour l’animal. J’ai volé avec mon animal de compagnie dans de nombreuses situations et j’ai souvent réfléchi à la manière dont les modifications de l’altitude et les sensations de voyager dans les airs traduisaient pour mon bon ami à plusieurs jambes. J’ai terminé quelques études sur les éléments à prendre en compte lorsque vous voyagez avec votre animal de compagnie et au cas où il resterait peut-être à terre. J’ai appris que l’utilisation de votre animal de compagnie voyageant par avion est en réalité un objet de collection de seaux pour plusieurs pilotes d’avion exclusifs. Pouvoir emmener votre animal de compagnie lors de voyages en avion vous plaira, mais assurez-vous de prendre en compte les événements ultérieurs avant de vous rendre à l’aéroport international.

Légalement, la section américaine de l’agriculture a le mot de la fin en ce qui concerne le transport des animaux par avion. Les exigences générales stipulent que l’animal familier doit avoir au moins 8 jours d’âge et une bonne santé. De plus, lorsqu’un animal traverse les frontières express, il doit utiliser une vaccination antirabique et un certificat médical global raisonnable, délivré par un vétérinaire qualifié au cours des quatre semaines de voyage. Si vous envisagez de prendre l’avion hors de la région, vous devez vous préoccuper de plus de points, alors contactez le lieu de travail à l’étranger de votre lieu de villégiature pour obtenir des informations et des faits supplémentaires. La condition physique de votre chiot est la prochaine chose à considérer. Il est conseillé d’adopter ces personnes chez un vétérinaire dans les 30 jours de votre voyage et de vous demander précisément si vous rencontrez des problèmes qui pourraient nuire au vol de votre animal de compagnie. Un certain nombre de médicaments sur ordonnance peut être un problème ou une pression supplémentaire de l’expérience de vol peut être très lourde pour plusieurs chiots. La plupart des vétérinaires s’accordent pour dire qu’il doit être absolument inutile de séduire votre chien pour qu’il puisse circuler dans l’air, et une planification et une détermination minutieuses font de lui un lieu de rencontre efficace pour tous. Une fois que vous avez déterminé que votre chien est officiellement et apte à voyager, vous devez trouver le meilleur moyen de le satisfaire depuis l’avion. Éloignez-vous des quantités anormales d’eau et de nourriture pendant les heures qui précèdent environ le voyage, surtout si vous vous apprêtez à posséder un long voyage. Un chiot nerveux peut bénéficier de votre promenade ou opérer brièvement avant l’évasion.

Les chiens peuvent sentir votre niveau de stress, alors faites un effort pour rendre les moments importants du vol de la compagnie aérienne divertissants et satisfaisants, donc ils ne sont généralement pas terrifiés. De même que les êtres humains doivent être attachés, les chiens de compagnie doivent également être sécurisés dans l’avion. Vous pouvez le faire en les plaçant dans un chenil à l’intérieur de la banquette arrière ou de la zone à bagages, ou en utilisant des sangles de fixation sur leur propre entonnoir. Le pire sentiment concerne votre chien errant autour de l’arrière de l’avion au décollage, alors éliminez tout stress inutile en le sécurisant. La tâche suivante consiste à créer votre animal de compagnie aussi sûr que possible grâce au vol aérien, en leur fournissant un mélange de protection de la vue et de l’ouïe, de jouets pour la maison, d’eau à boisson ou d’éliminateurs de pression pour leur stress et leur anxiété. N’oubliez pas qu’il s’agit en fait d’une expérience pratique assez bruyante et étrange, de sorte qu’ils auront probablement un peu peur au début. Nous avons appris que notre canine se débrouille beaucoup mieux sur les itinéraires où elle a ses protège-oreilles Mutt Muffs.

Non seulement cela aide à filtrer le son de votre moteur, mais cela donne une légère tension à la tête, ce qui a un impact calmant. Assurez-vous de vous connecter à l’animal à tout moment pour vous assurer qu’il n’a pas très peur. C’est pourquoi la persévérance peut aider de manière significative, car la canine aura probablement besoin de réconforter les premières fois où elle monte en flèche. Après l’atterrissage, assurez-vous d’utiliser la canine lors d’une promenade pour éliminer toute rigidité qu’ils pourraient ressentir après avoir été pris dans l’aéronef. C’est vraiment un excellent moment pour réfléchir à ce qui s’est bien passé et à ce qui pourrait être mieux pour la prochaine fois que vous voyagerez avec votre ami à quatre pattes. Notre plus grand défi était d’acquérir des poils d’animaux de compagnie dans l’avion, mais nous essayons ensuite de passer l’aspirateur et de le rouler.