Les drones

Il y a un an, la Federal Aviation Supervision (FAA) avait lancé ses exigences relatives aux drones en plein essor prenant en charge un poids inférieur à 55 ans. Les directives affirment que la nécessité initiale de maintenir le drone en vue constamment ne dépasse pas 100 miles par heure et que le drone ne fonctionne que pendant la journée. Les aviateurs devraient également enregistrer les incidents qui entraînent des blessures corporelles. Bien que la sélection des règles d’utilisation d’un drone soit longue et complète (lisez le tout dans cet ouvrage), les conditions requises pour être un pilote de drone sont relativement simples. Vous devez avoir au moins 16 ans. Vous devez également déplacer un chèque créé. Suite à cela, vous pouvez piloter un drone autorisé. Et il devient de plus en plus possible de localiser une fonction qui vous compensera avec cette compétence. À l’origine, les drones sont apparus dans de nombreux secteurs, notamment l’immobilier, la réalisation de films et le marketing. Des entreprises telles que Amazon Online Marketplace, Yahoo et Google évaluent des approches permettant de produire des offres groupées au moyen de drones, malgré le fait que les règles nationales régissant l’expédition et la livraison des drones d’affaires ne seront pas encore en place et que quelques restreindre l’utilisation des drones. Un rapport publié en 2013 par une classe du secteur, la relation pour les systèmes de voitures sans pilote dans le monde, prévoyait plus de 100 000 nouvelles tâches dans un avion sans pilote d’ici 2025. Les spécialistes de PricewaterhouseCoopers prévoyaient il y a un an que l’industrie mondiale des utilisations professionnelles des technologies de drones pourrait atteindre 127 millions de dollars d’ici 2020. Pour répondre à la demande de travail qui nécessite de savoir comment utiliser un drone, des plans d’éducation sont élaborés dans les universités, les collèges et les institutions à travers le pays. Le Phoenix, UVU (Unmanned Car College) de Phoenix, est une école qui se concentre sur le coaching d’aviateurs de drones. UVU donne des niveaux d’érudition en ingénierie des méthodes sans équipage ainsi que des cours d’aviateur à la paume. Frais de reconnaissance des pilotes UAV (véhicules aériens sans pilote) entre 3 500 et 4 000 dollars, et les étudiants n’ont pas besoin d’être scolarisés ni de connaissances préalables en matière de drones. UVU, qui se trouve être à but lucratif, dirige des groupes vers le secteur grand public (appareils de l’armée, secteur de la police et sociétés fédérales) et des organisations exclusives ainsi que des élèves individuels. CityLab a parlé à Paul Dragos, doyen de la School of Trip Coaching d’UVU, de la procédure à suivre pour apprendre à être un pilote de drone. Au départ, il s’agit d’une entreprise gigantesque. Nous sommes maintenant dans la position où, que cela nous plaise ou non, les drones feront partie de notre quotidien, un peu comme les voitures. Je suis donc ravi de participer à un marché qui fera partie intégrante de notre société. Suivant est certainement la composante de l’aviation. Pour un début d’ex-marine, j’ai toujours été attiré par l’aviation et le pilotage. C’était un bon costume.