Plus belle, la vie

Comme nombre de petits garçons, j’ai rêvé un temps de devenir pilote de chasse. Ce rêve ne s’est jamais réalisé, mais, la semaine dernière, j’ai tout de même pu découvrir les sensations qu’ont les pilotes là-haut : j’ai en effet réalisé un vol en avion de chasse près de Avignon, et ce fut une expérience semblable à aucune autre. Cette expérience extraordinaire m’a pourtant fait un bien fou. C’est franchement dingue, d’observer à quel point notre monde s’est améliorée depuis le début de la révolution industrielle. Il n’y a pas si longtemps, la vie des hommes se résumait grosso modo à cultiver la terre. C’était une vie harassante où la faim était une réalité, et où les journées de travail était incroyablement longues. Passer d’une ville à l’autre constituait déjà un évènement ; aller à la capitale constituait le plus grand des voyages. Depuis cette époque, les choses ont bien changé : nous vivons deux fois plus longtemps que nos ancêtres ; nous souffrons d’obésité, sillonnons la planète, avons des nouvelles du monde entier sur nos écrans. Nous allons au restaurant chinois, avons les doubles vitrages et un frigo. La rupture avec le passé n’aurait pu être plus totale ! L’homme a connu pendant très longtemps une vie fastidieuse, et est passé en peu de temps à une existence excessivement confortable. Assurément, il y a encore des carences : la misère subsiste. Mais il faudrait en fin de compte apprendre à regarder notre confort, plutôt que de toujours observer ce qui nous fait défaut. Nous sommes si vernis de vivre à notre époque ! Et la qualité de vie continue de s’intensifier. Qui aurait pu deviner, il y a quarante à peine, que de simples citoyens pourraient exécuter un vol en avion de chasse pour s’amuser ? Voici le site par lequel je suis passé, si vous aimez les expérience insolites. Une précision, cependant : même si ce vol est vraiment unique, ça secoue pas mal…